• La dysphasie: quelles adaptations?

    L'un de mes élèves de CP vient d'être diagnostiqué "dysphasique".

    Dyslexie, dyspraxie... j'avais déjà rencontré dans ma classe mais dysphasie jamais encore...

    Me voilà donc partie à la recherche d'informations... En quoi cela consiste? Comment vais-je pouvoir adapter mon enseignement?

     

    La dysphasie: quelles adaptations?

     

    I. LA DYSPHASIE: qu'est-ce que c'est?

    J'ai découvert pour cela un super site qui explique bien et simplement la dysphasie: ASSOCIATION AVENIR DYSPHASIE

    La dysphasie: quelles adaptations?

    "La dysphasie est un trouble structurel, primaire et durable de l'apprentissage et du développement du langage oral."

    On ne devrait pas parler de LA dysphasie mais DES dysphasies: Il existe plusieurs classifications: Sur le site de DEFI74 j'ai trouvé un document très utile et bien fait qui donne cette classification mais surtout qui donne des idées d'adaptation en classe dont je vous parlerai en dessous:

    Les dysphasies de types réceptives se situent au niveau du décodage du langage oral. Le trouble de la compréhension est important ainsi que le trouble de discrimination phonologique. Pour certains, la différenciation entre sons non verbaux sera également atteinte : sonnerie du téléphone et aboiement d’un chien. D’autres ne feront pas la distinction entre pain/main/bain. Dans ce type de dysphasie, soit l’enfant se détourne de toute conversation, communication, soit le discours est incohérent.


    Les dysphasies de types expressives se situent au niveau de l’encodage du langage. Le trouble présente des erreurs de production phonologique : capacité à prononcer les phonèmes isolément, mais difficulté à les enchaîner ; et des troubles phonologiques syntaxiques (la plus fréquente) : Le lexique est pauvre, les mots sont déformés, la syntaxe est déficiente, les verbes ne sont pas conjugués. L’enfant émet des phrases courtes de type télégraphiques. La compréhension est moins perturbée.


    Les dysphasies mixtes sont à la fois réceptives et expressives. Ce sont les plus rares. On distingue la dysphasie mnésique (l’articulation est normale, mais la construction d’un récit présente des difficultés dans le choix et évocation de mots) ou lexico-syntaxique et sémantico-pragmatique (atteinte de la fonction formulation)."

    J'ai trouvé une petite vidéo très sympa qui explique la dysphasie:

    II. Quelques conseils pour permettre à l'enfant dysphasique de progresser en classe.

    Selon le diagnostic et le degré de dysphasie, les enfants peuvent rencontrer diverses difficultés: (Source: Accompagner les troubles du langage: la dysphasie-scolarisation à l'école maternelle et élémentaire)


    *Perturbation du langage oral et écrit,
    *Troubles de l’orientation dans le temps ou l’espace,
    *Troubles de l’attention, difficultés de concentration,
    *Troubles de mémorisation,
    *Difficultés à retenir des poésies, définitions, tables, leçons longues,
    *Transpositions ou omissions de lettres,
    *Confusion sur les constrictives : v, f , che…
    *Difficultés à déchiffrer les sons complexes (euil, ein/ain/in,oy, …),
    *Lenteur,
    *Grande fatigabilité,
    *Être vigilant sur les couleurs, certains sont daltoniens,
    *Mauvaise estime de soi lié souvent à un parcours scolaire difficile (échecs dans certains apprentissages),
    *D’immenses difficultés dans l’apprentissage des langues étrangères.

    Dans le document cité au-dessus vous trouverez toute une liste de conseils que l'on peut appliquer pour un élève de CP au CM2 (maternelle aussi!!).

    Voici ce que je pense donc adapter pour mon élève dysphasique:

    -> Continuer à le laisser au 1er rang pour canaliser son attention mais aussi pour qu'il ne soit pas gêné par le regard des autres.

    -> Lui reformuler les consignes voir lui faire reformuler si nécessaire les consignes.

    -> Reprendre le travail avec les gestes de Borel-Maisonny: j'utilise déjà les alphas couplés aux gestes de Borel-Maisonny mais je cherchais un outil à lui donner pour qu'il puisse s'y référer dès qu'il en a besoin (pour l'instant il cherche dans les affichages de classe et sur une réglette mais il commence à y avoir beaucoup de sons...): j'ai trouvé des ressources intéressantes sur le site de la CLIS DE GAILLAC (cahier de sons, affichette pour l'élève...)

    -> Mettre en couleur les textes de lecture grâce à LIRECOULEUR (dont je parle ICI) enfin après avoir vérifier quand même que mon élève n'est pas daltonien (ce dont je suis quasiment sûre mais je vais vérifier quand même...) et marquer les syllabes.

    -> "Aider l’enfant à mémoriser un mot de telle sorte qu’il le visualise dans sa tête en dessinant le mot dans l’espace et en fermant les yeux ou lui faire l’illustrer."-> mettre en place un imagier peut être... (là il faut que je réfléchisse....) il y en a super chez LA CLASSE DE LAURENE (je m'en étais servie pour un enfant non francophone) (un nouvel imagier de Laurene ici)

    -> bien aérer les feuilles d'exercices.

    POUR LE CE1 (s'il n'y a pas d'orientation CLIS), il faudra penser:

    -> Utiliser un code couleur pour la grammaire: par exemple celui de LA GRAMMAIRE EN COULEUR DE Maurice LAURENT (dont on parle sur le site AAD Rhone) mais il va falloir que je vois avec mes collègues pour qu'on suive tous le même code couleur parce qu'un gamin dys (que ce soit dysphasique, dyslexique ou même dysorthographique) ne pourra pas s'adapter tous les ans...

    -> Adapter les poésies: soit vocabulaire assez simple soit seulement une partie.

    -> Lui fournir les tables de multiplication, d'addition.... Certains dysphasique pourront en retenir mais certains ne les apprendront jamais d'après ce que j'ai lu.

    -> Ecrire la consigne au tableau et la relire lentement.

    -> Faire des évaluations sous forme de QCM

    -> Distinguer les erreurs d'orthographe des erreurs dues à la dysphasie (erreur de reproduction de phonèmes)

    -> Utiliser des cartes mentales ou cartes heuristiques (il y en a beaucoup chez BEAMELINE mais on peut en trouver aussi pour des CM chez LA GRANDE MAIKRESSE pour l'histoire par exemple) Des explications pour créer en classe ces cartes mentales chez LALA

    Chez BEAMELINE: vous en trouverez pour des CP-CE1-CE2: en poésie, en EDL, en sciences, histoire...

    III. AU DÉTOUR DE MES RECHERCHES....

    ....j'ai trouvé un site qui explique le fonctionnement de CLIS spécifiques pour la dysphasie:

    à St CYr: une clis/sessad pour enfants dysphasiques

    à LONGUENESSE: une clis/sessad pour enfants dysphasiques

    Parce qu'il faut savoir qu'il existe 4 types de CLIS

    1. CLIS 1 : classes destinées aux élèves dont la situation de handicap procède de troubles des fonctions cognitives ou mentales. En font partie les troubles envahissants du développement ainsi que les troubles spécifiques du langage et de la parole.
    2. CLIS 2 : classes destinées aux élèves en situation de handicap auditif avec ou sans troubles associés.
    3. CLIS 3 : classes destinées aux élèves en situation de handicap visuel avec ou sans troubles associés.
    4. CLIS 4 : classes destinées aux élèves en situation de handicap moteur dont font partie les troubles dyspraxiques, avec ou sans troubles associés, ainsi qu'aux situations de pluri-handicap.

    Les élèves dysphasiques qui relèvent d'une CLIS sont donc dirigés vers une CLIS 1. Mais la dysphasie est un trouble très particulier et multiple. On voit donc "naitre" des CLIS spécifiques pour la dysphasie.

    C'est très bien expliqué sur le site Association Avenir Dysphasie

    ...j'ai trouvé de supers cybercollègues qui m'ont éclairée au début de mes recherches!! Elles m'ont permis de mieux comprendre les démarches, mon rôle, les adaptations...Merci Prune, Sage, Tampopo, Onaya, Delfynus, La Grande Maikresse, Fofy

    La dysphasie: quelles adaptations?MERCIIIIIIIIIIILa dysphasie: quelles adaptations?

    ...J'ai découvert une chanson postée sur YouTube faites par des jeunes dysphasiques pour expliquer en musique la DYSPHASIE!! merci à AVENIR DYSPHASIE44 de me l'avoir fait découvrir et bravo aux chanseurs/compositeurs!!

    ...J'ai découvert un site pour les AVS qui explique la dysphasie et comment aider un enfant dysphasique (Merci sourischérie pour la découverte!!): http://guidespratiquesavs.fr/dysphasie/

    Cet article regroupe mes recherches sur le sujet à l'heure actuelle!

    Si vous avez des idées, des liens, des logiciels...qui pourraient aider un enfant dysphasique, je suis preneuse!! merci d'avance!! La dysphasie: quelles adaptations?

     

    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Mars 2014 à 07:41

    Super article. cool

    2
    sourischérie
    Mardi 4 Mars 2014 à 13:20

    Tu peux aussi aller là: guidepratiqueavs.fr/dysphasie/

    C'est orienté pour les AVS mais perso, je n'ai jamais rien lu de plus clair et pratique !

    3
    IsaLM
    Mardi 4 Mars 2014 à 14:58

    merci beaucoup pour cet article qui m'aide bien à concevoir une différenciation utile et adaptée (j'ai un élève de CP pour lequel la psy scolaire soupçonne une dysphasie)

    4
    Mardi 4 Mars 2014 à 18:48

    super article! bravo

    5
    Mardi 4 Mars 2014 à 19:18

    Super recherches! Bravo !

    Et si j'ai pu être utile j'en suis ravie !!! bisous bisous

    6
    avenir dysphasie44
    Mercredi 5 Mars 2014 à 13:04
    Vous pouvez aussi regarder le clip réalisé par des jeunes dysphasiques: " Je slame la dysphasie"
    Et laisser vos commentaires

    https://www.youtube.com/watch?v=eQgLX-R3hvA&feature=youtube_gdata_player
    7
    Mercredi 5 Mars 2014 à 15:12

    super beau travail!! je n'arrive pas à laisser de commentaire sur youtube mais je vous le dis ici: BRAVOOOO!!

    je rajoute le lien de la vidéo! merci!!

    8
    Jeudi 6 Mars 2014 à 13:31

    merci pour vos messages!!

    sourischérie merci pour le lien que je rajoute de suite ici et sur mon article pour les AVS!!

    9
    Vendredi 7 Mars 2014 à 07:49
    anne_b

    Bonjour,

    Vous pouvez aussi vérifier qu'il a  bien compris la consigne en la lui faisant reformuler.

    10
    Vendredi 7 Mars 2014 à 20:47
    11
    Samedi 8 Mars 2014 à 14:25

    merci Laurene je rajoute!!

    12
    Jeudi 20 Mars 2014 à 18:04

    Je suis très émue de voir votre article, émue positivement. Savoir que des enseignants se donnent autant de mal, cherchent à faire le maximum pour aider un enfant comme la mienne. Ma fille a 16 ans, elle est en 1ère au lycée; pour arriver à ce niveau ses études ont été très difficiles, il a fallu bosser, bosser..

    Le CP a été horrible,elle est dysphasique et dyspraxique ( avec une dyspraxie neurovisuelle aussi).

    C'est très compliqué de comprendre ces enfants, ils ont besoin d'être énormément valorisés; les relations avec les autres sont source de grandes souffrances.

    Je pense qu'il faut vraiment que vous insistiez sur ça. Ma fille n'était jamais invitée, souvent moquée ( jusqu'au collège)

    Ne pas oublier qu'ils sont des enfants, qu'ils ont aussi le droit de faire des bêtises sans qu'après on leur reproche les aides qu'on met en place.

    Ne pas oublier que certains jours, c'est génial, l'enfant sait tout faire; et le lendemain ils ont tout oublié. Ils ne le font pas exprès

    Ma fille au collège ne retenait toujours pas les mois de l'année!!! tout ça pour eux, ce sont des efforts immenses et ne pas y arriver c'est désespérant.

    En CP, sa maîtresse l'a privée de toutes les récréations pendant 8 mois ( jusqu'à ce qu'on le sache); elle pensait qu'elle était une feignante... car elle n'arrivait pas à écrire, parler. Finalement nous l'avons scolarisée à la maison, pendant tout son primaire. C'est ce qui a sauvé sa scolarité. Les clis 1 ne sont pas adaptées à ces enfants intelligents. Ils savent beaucoup de choses, mais c'est rangé quelque part dans son cerveau et ça sort un jour comme ça.

    Vous faites beaucoup de choses, bravo et merci pour cette grande implication.

    Avec ce petit garçon il faut parler très lentement, utiliser beaucoup de support (images, dessins) car certains mots même très évidents peuvent ne rien vouloir dire pour lui. Le bruit est très fatigant.

    En conclusion, ma fille dit que quand les gens parlent c'est comme le bruit de l'eau qui coule.

    13
    Samedi 22 Mars 2014 à 18:30

    Merci Elela pour votre témoignage!! De mon côté je suis aussi émue de voir tout le parcours du combattant que vous devez franchir (parents et enfants)! Et je me dis que si je peux aider un peu durant un an ou 2, votre combat, vos avancées sont sur un terme tellement plus long!!

    Et quand je vois les progrès que peuvent faire ces enfants (et l'occurrence cet enfant que je suis) quand on leur apporte une réponse/une attention adaptée à leur besoin, je me dis que ça vaut vraiment la peine d'essayer de les comprendre pour les aider à grandir et s'épanouir malgré les difficultés!

    14
    maman38
    Vendredi 4 Avril 2014 à 19:00

    Notre fils a passé un CP horrible à cause de son maître. Il faisait des terreurs nocturnes et refaisait pipi au lit. Heureusement que nous avions le soutien morale d'une orthophoniste en or et quand l'avs était dans la classe c'était moins tendu.

     

    C'est bien que vous allez vous adapter à l'enfant !

    15
    Vendredi 25 Avril 2014 à 20:23

    Je suis désolée pour votre fils et votre famille... J'essaye au maximum d'adapter ma pédagogie aux besoins des élèves qu'ils soient en difficultés, en situation de handicap... merci pour votre message (heu et désolée pour le retard de réponse... je n'avais pas vu votre message...oops )

    16
    ELISABETH
    Jeudi 28 Mai 2015 à 16:39



    Étudiante en Master Recherche en linguistique générale et appliquée, Fonctionnements et dysfonctionnements langagiers à l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense, je dois réaliser une partie expérimentale pour compléter mon mémoire de recherche portant sur la réalisation de la liaison obligatoire chez les enfants atteints de dysphasie phonologique-syntaxique ayant entre 7 et 10 ans..


    Il me faut faire passer quelques tests à des enfants répondant aux critères de mon étude. En fait, je cherche des parents d'enfants atteints de dysphasie de type phonologique-syntaxique, des enseignants ou des orthophonistes chargées de leur prise en charge qui auraient la gentillesse de faire passer mes tests à leur enfant et de m'en confier l'enregistrement.  Il s’agit de dénommer quelques photos et de raconter une histoire avec plusieurs liaisons obligatoires à faire. Il faut compter environ 10 minutes pour répondre aux questions des exercices. Je demande cela aux parents ou aux professionnels afin de garder la spontanéité de l'enfant dans son discours. Ces enregistrements sont nécessaires pour poursuivre mon analyse et étayer ma partie théorique.


    Je dois par ailleurs ajouter, que, âgée de 50 ans, j’ai orienté la reprise de mes études vers ce domaine afin de comprendre et d’aider au mieux mon fils dysphasique, âgé aujourd’hui de 10 ans.


    Dans l'espoir d'une réponse favorable à ma demande, je reste à votre disposition pour vous envoyer copie des quelques exercices préparés à cet effet.


    Très cordialement,


    Elisabeth

    17
    Vendredi 29 Mai 2015 à 07:17

    Si vous souhaitez contacter ELISABETH pour participer aux tests qu'elle propose, n'hésitez pas à me contacter  (ou en comm' ici) je lui transférerai votre réponse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :