• Découverte littéraire: des plumes et du goudron

    Il y a de cela quelques semaines, j’ai été contactée par les éditions FAYARD. Ils souhaitaient me faire découvrir le livre de

      

    Christophe Desmurger :

    DES PLUMES ET DU GOUDRON.

    Decouverte littéraire: du goudron et des plumes

      

     

    Ce livre, je l’ai dévoré en quelques jours (oui d’accord on est en vacances donc j’ai un peu plus de temps, mais quand même…), mon mari s’y est mis aussi et l’a lu encore plus vite !!

     

    Mais de quoi parle ce livre ?

     

    Ce livre parle d’un enseignant qui débute dans une classe de CM1 dans une zone difficile. C’est un récit qui nous livre les états d’âme de ce jeune enseignant parachuté dans un lieu qui lui est inconnu, et qui pourtant le marquera tout au long de sa carrière.

     

    Sur la 4ème de couverture, vous pourrez y lire :

    « Arrivé en septembre chaussé de bottes et armés des principes prescrits par l’IUFM, Louis était décidé à ce que tout se passe bien. A ce que l’ordre règne et que rien n’entrave l’apprentissage de la conjugaison et du calcul. Mais il a bien fallu admettre que l’école n’est pas ce vase clos que certains décrivent. D’un divorce parmi les parents d’élèves jusqu’à l’élection du président de la République, privés ou publics, infimes ou immenses, mille événements sont susceptibles de venir perturber la vie d’une classe, d’engendrer débats ou bagarres, de nécessiter des explications. Son rôle ? Instruire, bien sûr, mais aussi protéger. Des injustices, des cruautés, du désarroi, de l’ignorance. Mais pour cela il faudra que Louis accepte de moins se protéger lui-même. Il a dix mois. Une année scolaire pour apprendre à devenir instituteur. »

     

    Christophe Desmurger a enseigné à Lyon puis à Paris.  

      

    Son style est, je trouve, très vivant, son livre est plein de petites anecdotes qui m’ont fait soit sourire, soit réfléchir mais m’ont rarement laissée insensible.

     

    Durant la première moitié du livre, j’ai eu envie de tendre la main à cet instituteur qui devant la réalité du terrain parfois s’est senti désarmé, perdu et puis petit à petit, on assiste à une véritable « re » naissance, il découvre sa façon à lui d'enseigner, il comprend mieux son rôle et surtout ce qu'est une vraie classe: chaque classe est différente et ce sont les élèves qui la rendent différente: être enseignant est aussi comprendre les élèves qui nous sont confiés pour une année avec leur passé, leur histoire, leur présent, leurs sensibilités, dans le but de pouvoir leur apprendre tout ce que nous devons leur apprendre. Enfin c'est ce que je pense moi...  

     

    Alors oui ce qui est décrit dans ce livre est une fiction et ne reflète pas tous les débuts de carrière des enseignants, ni toutes les zones difficiles mais parfois cela peut se passer comme ça aussi. Je vous laisse découvrir ce livre, si vous le souhaitez…

     

    En tout cas je suis contente de vous partager cette petite découverte.

     

    Vous pouvez le trouver en version papier ou en version numérique chez Fayard et aussi ici:  

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Novembre 2013 à 16:09

    bravo pour cet article, tu résumes comme une chef ce que je pense; je suis en train de le lire et j'aime beaucoup!! il faut écho à pas mal de situations vécues en zep...de bons et moins bons souvenirs....MAIS C'EST A LIRE!!!!

    2
    Samedi 2 Novembre 2013 à 16:25

    ahhh!! merci corinne54, je t'attendais!! hihihi! alors toujours pas fini?

    3
    Dimanche 3 Novembre 2013 à 18:03

    Peut-être une idée cadeau à l'approche des fêtes ?...

    Cela donne envie de le lire... aux prochaines vacances !!

    Bonne reprise !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :